Glamour, 30’s fashion expo

Exposition 03.04.14 > 19.04.15

Du 3 avril 2014 au 19 avril 2015, le Musée Mode & Dentelle de Bruxelles a accueilli les visiteurs pour son exposition temporaire Glamour, 30’s fashion expo.

 

La mode méconnue des années 1930

 

La mode des années 1930 est souvent méconnue. Coincée entre le krach boursier de 1929 et le début de la Seconde Guerre mondiale, elle se veut simple et sans frasque. Adieu, les tenues frivoles et les cheveux à la garçonne. La femme revient à plus de discrétion. Elle se met en phase avec les années de crise. Et retourne vers une certaine forme de classicisme. Coco Chanel et Madeleine Vionnet marquent particulièrement cette époque.

 

Des tenues plus conservatrices et conventionnelles

 

La silhouette est désormais élancée. Les formes féminines sont mises en valeur par des coupes savantes. Les tissus employés de biais s’ajustent au corps et donnent plus de souplesse au vêtement. Les sous-vêtements adaptés sculptent la silhouette.

© Trinôme

Les coupes de cheveux des années 1930

Les cheveux rallongent et ondulent. La coiffure reprend du volume. Elle se complète par le port d’un petit chapeau, posé sur la tête de manière asymétrique. Dans les années 1930, le code vestimentaire féminin est très compliqué. Sa complexité croît avec l’échelle sociale. La mondaine, riche et oisive, choisit ses tenues en fonction des moments de la journée et de ses occupations.

 

La liste des toilettes est longue : robe d’intérieur, robe du matin, tailleur de jour ou de soir, robe de déjeuner ou d’après-midi, robe de garden-party, de gala, de casino ou de bal, robe de petit soir ou de grand soir…

Exposition Glamour, 30’s fashion expo ©Musée Mode & Dentelle

Glamour, 30’s fashion expo : découvrez les tenues féminines des années 1930

Durant quelques mois, Glamour, 30’s fashion expo a mis en lumière l’univers unique des années 1930 à Bruxelles et a exposé des tenues caractéristiques de ces temps de crises.

Robe d’hôtesse_Exposition Glamour, 30’s fashion expo_Musee Mode & Dentelle ©J-M Byl-Y.Peeters